mardi 15 mai 2018

Brèves de la vie sauvage

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de mes amis de la forêt. 

C'est donc chose faite aujourd'hui avec cette magnifique rencontre ...


Complètement immergé dans les herbes hautes, ce jeune chevreuil tente une sortie dans un champ de lavandes pas encore écloses ...


Et fait ainsi le plein de végétaux bien tendres .


Ce chevreuil qui n'a que quelques mois, porte encore des traces blanches sur son pelage . Mâle ou femelle ? C'est encore un peu difficile de trancher. Cependant, une chose est certaine, cet animal est déjà un modèle d'élégance. 

vendredi 4 mai 2018

L'intelligence des plantes

On parle de plus en plus de l'intelligence des animaux et de leur faculté à ressentir des émotions, mais qu'en est-il exactement des plantes ? Sont-elles également intelligentes au point que nous devrions cesser de les considérer comme de simples ornements muets et immobiles ?

C'est ce que tend à prouver l'excellent livre "L'intelligence des plantes" de Stefano Mancuso et Alessandra Viola paru chez Albin Michel...

Véritable manifeste écologique, ce livre pionnier qui a bénéficié d'une reconnaissance internationale, nous plonge dans un incroyable voyage au coeur du monde végétal. Un monde indispensable pour l'humanité car si les plantes pourraient tout à fait vivre sans nous, nous ne survivrions pas longtemps sans elles !

De plus, les plantes sont dotées de facultés bien plus sophistiquées que celles communément observables. Elles peuvent faire des calculs et des choix, mais aussi apprendre et mémoriser. Encore plus surprenant, les plantes ont les mêmes sens que nous ! La vue, l'odorat, l'ouie, le goût et le toucher et sont en plus capables de mesurer les gradients chimiques du sol, de déterminer le taux d'humidité d'un terrain, de détecter la présence de polluants etc ...

Sans aucun doute, les plantes ont un pouvoir bénéfique sur nous les humains au point que nous dépendons entièrement d'elles. Ces bonnes fées sont des régulatrices du climat, sont la base de notre nourriture et de notre pharmacopée, diminuent notre stress, augmentent notre concentration et favorisent dans certains cas notre guérison. De ce fait, les plantes occupent une place de premier plan et dominent tout l'environnement terrestre.

A l'heure où l'on recherche d'autres modes de vie, où les ressources naturelles s'épuisent, nous avons vraiment tout à apprendre du monde végétal dont dépendent notre survie et notre avenir ! 

"L'intelligence des plantes" de Stefano Mancuso et Alessandra Viola
chez Albin Michel 

www.albin-michel.fr/

lundi 30 avril 2018

Narcisses dans les prés

L'ambiance du jour, ce sont ces narcisses des poètes qui fleurissent à l'état sauvage dans les prés ...


Ces fleurs magnifiques se mêlent harmonieusement au vert tendre des hautes herbes et parfois au jaune solaire des boutons d'or ...


Leur parfum capiteux flotte partout dans la campagne. 

Les narcisses des poètes offrent à chaque promenade un plaisir à la fois visuel et olfactif.  

vendredi 27 avril 2018

Le chat à la fenêtre

Au détour d'une ruelle, dans le charmant village de Séguret dans le Vaucluse ...


Ce chat, du genre affable, n'hésita pas à interrompre sa sieste pour venir se faire caresser et ainsi faire admirer sa fourrure soyeuse. 

Il fut immédiatement suivi par sa copine de ruelle ...


C'était un début d'après-midi tranquille dans un village médiéval du sud de la France. Avec ses heures rythmées par les pas des touristes sur les pavés, le chant des fontaines et le bruissement du mistral à travers les branches des platanes centenaires. 





mardi 24 avril 2018

Des semences et des fleurs

Maintenant que le soleil est enfin revenu dans le jardin, je m'occupe au maximum de mes plantations. Car j'ai, je l'avoue, pas mal de retard à rattraper !

La grande nouveauté de la saison est d'intégrer principalement des mélanges de semences au lieu des traditionnels plants déjà poussés. Au moins j'ai plus de choix et ainsi je peux laisser libre cours à ma fantaisie.

Pour cela j'ai fait confiance à La Ferme de Sainte-Marthe qui propose un vaste échantillonnage de plantes et de fleurs. Avec, bien sûr, une majorité de semences biologiques. La marque assure également le maintien de la diversité cultivée en offrant aux jardiniers amateurs la possibilité d'acquérir des graines de variétés anciennes. Car les semences font aussi partie de notre patrimoine et doivent être de ce fait préservées et multipliées.
J'ai donc testé avec plaisir certains de leurs mélanges !

Comme toujours, je laisse une large part aux fleurs méllifères et nectarifères dans mon jardin. Et surtout j'apprécie les mélanges un peu originaux. J'ai réservé une place de choix au "Mélange Médiéval" qui inscrit des espèces déjà présentes dans nos campagnes au moyen-âge comme la Bourrache, le Bleuet, le Lin mais aussi la Malope. Dans un autre coin, j'ai ajouté un peu d'Agastache et quelques graines du mélange "Miel et Papillons" dont les fleurs apporteront une ressource alimentaire d'arrière-saison pour les abeilles et les papillons ...


J'ai également testé leurs tapis et leurs rubans de graines présemées...


Je ne connaissais absolument pas ce principe de culture qui s'est révélé très pratique. En fait, ce sont des graines disposées entre deux couches très fines de fibres biodégradables. Pour les utiliser, il suffit simplement de couper le tissus à la bonne dimension puis de le mettre dans son jardin en le recouvrant d'une couche de terreau. Cela évite d'avoir la main lourde avec les semis et c'est vraiment pratique. Convaincue !

En attendant que tout cela pousse, d'autres fleurs font leur show dans mon jardin. Comme les Anémones de Caen qui viennent juste de fleurir et qui sont veillées jalousement par les hiératiques Jonquilles ...


Ainsi que les Jacinthes à l'odeur capiteuse ...


D'ici quelques temps, le jardin devrait exploser de couleurs et de senteurs. Et faire le bonheur des insectes !

vendredi 20 avril 2018

Val Joanis fête le printemps

Vous aimez la récup' ? Et encore plus la récup' au jardin ? Alors venez nous retrouver ce week-end dans les jardins du château Val Joanis, dans le Vaucluse, pour des ateliers ...


Ce jardin, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois dans ce blog, est un enchantement. Et ceci à toutes les saisons. J'adore tout particulièrement l'ambiance qui y règne, le camaïeu des couleurs lors des différentes floraisons et son calme propice à la détente. C'est l'endroit idéal pour flâner en toute quiétude.

Ce week-end, donc, le château organise une vaste fête pour célébrer le printemps en compagnie de pépiniéristes, producteurs de plantes aromatiques et de fleurs ainsi que de nombreux artisans créateurs...


Quant à nous, nous vous proposerons des ateliers récup' avec fabrication de mangeoires pour les oiseaux, cache-pots etc... Nous animerons également des ateliers rempotage où chacun pourra repartir avec des graines de fleurs mellifères pour son jardin ou son balcon.

Alors, à vos agendas !

mardi 17 avril 2018

Juste après la pluie

Pendant quelques temps, l'hiver a obstinément refusé de céder sa place au printemps. 

Nous avons eu notre lot d'orages de grêle, de chutes soudaines de neige et surtout de pluies diluviennes. 

Profitant d'une courte accalmie, je suis sortie dans mon jardin. 

La nature, juste après la pluie, a le don de révéler chaque odeur : celle des fleurs naissantes ou de l'herbe tendre. 

J'ai pu admirer les gouttes de pluie qui ornaient mes pimpantes narcisses ...


Et voir que finalement elles se montraient plutôt courageuses devant les éléments ...


Puis, la grêle vindicative se chargea de marquer leurs frêles pétales d'inesthétiques pois. Mettant ainsi fin à leur heure de gloire.

Les tulipes, plus prudentes, attendirent que le calme fut revenu pour enfin fleurir et profiter sans risque du retour du beau temps. 

vendredi 13 avril 2018

Le petit Larousse de la taille

Même si je commence peu à peu à maitriser pas mal de choses dans le domaine du jardinage, la taille des végétaux est le domaine qui me pose le plus de problèmes. D'ailleurs, mes roses en ont fait souvent les frais ! Je me plains souvent du peu d'entrain qu'ont mes rosiers à fleurir et devant la mine défaite qu'ont souvent leurs fleurs. Alors que dans la plupart des jardins que je visite, les roses méritent plus que jamais leur surnom de "Reine des fleurs" ! Quant aux arbustes de mon jardin, je les taille un peu quand bon me semble et surtout lorsqu'ils commencent à devenir trop envahissants.

Comme vous le voyez, j'ai encore beaucoup à apprendre dans ce domaine. C'est pourquoi, j'ai pris la bonne résolution de me documenter et de devenir un peu plus rigoureuse. Et pour cela j'ai choisi le livre qu'il me fallait...


Dans "Le petit Larousse de la taille" de Christopher Brickel et David Joyce, j'ai enfin appris comment entretenir au mieux mes rosiers et mes arbustes. Car la taille est une étape importante qui influe sur la pousse et la qualité des plantes, mais aussi améliore leur aspect et renforce leur atout décoratif. Dans ce guide, ce sont en tout 800 arbres, arbustes, arbres fruitiers, plantes grimpantes et rosiers regroupés par catégories et classés par ordre alphabétique. Les plantes font toutes l'objet d'une fiche pratique qui décrit minutieusement la taille qui leur convient avec la méthode geste par geste et ceci tout en images. Et en plus, le livre répond à la plupart de vos questions : Quand tailler ? Qu'est ce qu'une cépée ou un têtard ? Une taille en rideau ou de rajeunissement ? Comment réaliser une topiaire ou bien garnir une pergola ?

Ce guide idéal pour tous les jardiniers en herbe, vous permettra sans aucun doute d'équilibrer, former, faire fleurir et fructifier facilement tous les végétaux de votre jardin !

http://www.larousse.fr/

mardi 10 avril 2018

Instantanés du jardin

Profitant de quelques jours de soleil, nous avons débuté les plantations dans le jardin.

Nous avions vraiment hâte d'ajouter un peu de couleurs dans notre coin de verdure ...


A la pépinière du coin, nous avons fait le plein de sauges ornementales, de pâquerettes et surtout de pensées ...


La plupart de ces plantes ont rejoint les pots en terre cuite installés sur les murets ...


Désormais, les pensées aux couleurs chatoyantes illuminent chaque recoins du jardin ...


La saison du jardinage est enfin lancée !

vendredi 6 avril 2018

Les amandiers en fleurs

Pressées de rattraper leur retard, dû à la météo capricieuse, les fleurs d'amandiers illuminent plus que jamais le paysage de Provence.

Au début, quelques fleurs commencèrent à éclore par-ci par-là, puis ce fut l'explosion des teintes subtiles et poudrées ...


Peu à peu, les frêles pétales papillonneront au gré du vent dans la campagne, laissant la place aux pimpantes feuilles vertes...


Viendra ensuite le temps des amandes charnues gorgées de vitamines et de soleil.

mardi 3 avril 2018

L'art du Kokedama

Les créations végétales sont tendances et permettent, à peu de frais, d'apporter du style à un intérieur. Et surtout, ce genre de passe-temps offre l'occasion de se détendre et de faire une pause nature souvent bien méritée.

Aujourd'hui, je tiens à vous présenter un art qui vient tout droit du Japon. Cette méthode de culture c'est le Kokedama.

En résumé, le Kokedama consiste à installer une ou plusieurs plantes, non pas dans un pot, mais dans une sphère de substrat recouverte de mousse. "Koke" étant la mousse verte et "Dama" la balle.

Cette conception minimaliste met ainsi en scène la nature dans ce qu'elle a de brut. Créer un Kokedama, c'est se trouver un havre de paix et de tranquillité, se recentrer sur soi-même, et refaire le plein d'énergie.

Ces suspensions végétales ont l'avantage d'être adaptables et de s'harmoniser avec tous les décors selon leur taille, leur forme ou leur couleur. En étant suspendues, elles ajoutent de la profondeur aux espaces. Et surtout, l'art du Kokedama rime avec simplicité et sobriété. 

Si vous souhaitez vous lancer dans ce genre de création, je vous conseille vivement le livre "Suspensions végétales" de Coraleigh Parker paru chez Larousse...


Vous y trouverez 25 projets de Kokedamas pour décorer facilement votre maison. 

Dans ce livre richement illustré, toutes les plantes sont classées par type : plantes tropicales, bulbes et tubercules, cactées et succulentes, herbes aromatiques etc ... Vous apprendrez la technique du Kokedama étape par étape, avec la fiche de culture de chaque plante, puis comment entretenir vos créations, les mettre en valeur etc ...

Sans aucun doute, les Kokedamas deviendront rapidement des incontournables de votre déco !

"Suspensions végétales" (25 projets de Kokedamas)
de Coraleigh Parker chez Larousse

mardi 27 mars 2018

Mystérieuses Hellébores

En ce moment, dans la nature, c'est la pleine floraison des mystérieuses Hellébores ...


Cette plante avec son vert saturé, limite fluo, se remarque aisément parmi les broussailles.

Ses fleurs campanulées et cernées de rouge rubis lui donnent un charme indéniable ...


Attention, cependant, de ne pas trop se laisser envoûter, car la belle est toxique. A admirer donc sans toucher !

Ce que pensent les chats


Comme toutes les personnes qui vivent avec des chats, je me pose souvent des questions sur eux. En effet, ce n'est pas toujours facile d'interpréter leurs comportements. Le chat étant à la fois un animal énigmatique et secret, savoir ce qu'il pense relève souvent de l'exploit. Cependant, avec un peu de temps et d'observation, on peut facilement comprendre ce qu'expriment les moustaches, les yeux, le posture et la queue. Si notre chat est de bonne ou mauvaise humeur ou si les bagarres avec les congénères sont des confrontations sérieuses ou de simples jeux.

Avec le livre "Ce que pensent les chats" du Dr Brigitte Rauth-Widmann paru chez Larousse, vous saurez enfin comment interpréter les comportements de vos chats en vous basant sur 180 photos classées par situations type. L'auteur, spécialiste du comportement de nos félins domestiques, décode les principales expressions faciales et le langage corporel du chat au quotidien ainsi que toutes les postures qui rythment sa journée : toilette, sommeil, repas, chasse ... Elle analyse également la communication des chats et des chatons entre-eux mais aussi avec les humains. Vous apprendrez ainsi à décrypter les signes qui ne trompent pas, à mieux gérer les problèmes, et peu à peu à vivre en parfaite harmonie avec vos compagnons à quatre pattes.

Gourmands, anxieux, bavards, casaniers, râleurs, noctambules ou amoureux ... les chats sont comme les humains, ils ont chacun leur caractère. Ce qui les rend à la fois unique et irremplaçables !

"Ce que pensent les chats" (comment interpréter leur comportement en 180 photos)
de Brigitte Rauth-Widmann chez Larousse 

https://www.editions-larousse.fr

vendredi 23 mars 2018

Un après-midi de chat

Pendant quelques jours, les températures sont devenues plus clémentes. Un véritable bonheur !

Et comme à chaque fois, les premiers à en profiter furent les chats des villages.

Lorsque le soleil brille, il n'y a pas plus confortable qu'un banc pour faire le plein de vitamine D ...


Et rien de mieux qu'un mur en pierres pour réfléchir au maximum les rayons du soleil. Alors que juste à coté, les étagères de jardin attendent sagement l'arrivée des fleurs.

Encore plus confortable, cette grange remplie de paille odorante et moelleuse ...


En hauteur et subtilement camouflé par une vieille bassine en zinc, ce chat peut ainsi observer toutes les allées et venues de la ruelle. D'ailleurs, ce n'était pas la première fois que nous le trouvions à cet endroit. 

Comme on le sait, les chats sont experts dans l'art de dénicher les meilleurs places. Et surtout d'en profiter ^^


mardi 20 mars 2018

Le papier ensemencé, c'est tendance !

Il y a peu de temps, j'ai découvert le papier ensemencé. 

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore, ce papier d'un nouveau genre est réalisé artisanalement à partir de papier recyclé auquel on ajoute des graines de plantes ou de fleurs. Le but ? S'en servir ensuite pour fleurir son jardin ou ses jardinières ! En effet, le papier ensemencé est complètement biodégradable : c'est donc l'outil idéal pour une communication éco-responsable. On peut s'en servir de base pour créer des flyers, des cartes de visites, des cartons d'invitation, des carnets etc... Leur usage est infini. Et surtout c'est zéro déchets et 100 % fleurs !

C'est donc avec plaisir que j'ai testé ce papier grâce à l'équipe du site Papier Fleur

J'ai reçu deux carnets à l'ambiance bucolique joliment nommés "P'tit bouquet" et "A fleur de pot"...


Ces carnets sont imprimés avec des encres à base d'eau et les graines sont bien entendu certifiées sans OGM...


Les miens contiennent un mélange de fleurs sauvages : silène, monarde citron, alysson maritime, coquelicot, fleur de satin etc.. mais la marque propose également des mélanges d'herbes aromatiques : basilic, ciboulette, persil... Il suffit simplement de choisir !

J'ai donc suivi les instructions et fait tremper toute une nuit mes feuilles ensemencées. Le lendemain, j'ai mélangé le tout dans du terreau puis empoté dans des pots de yaourts ...


Maintenant, il ne me reste plus qu'à attendre que les graines germent. Et lorsque les pousses seront suffisamment grandes, elles rejoindront le jardin. Ce qui fera le bonheur des butineurs car il n'y a pas plus mellifère que les fleurs sauvages !

http://www.papier-ensemence.fr/




vendredi 16 mars 2018

La mésange noire et l'accenteur mouchet

Aujourd'hui, je tiens à vous présenter deux espèces d'oiseaux qui sont des fidèles du jardin.

La première, est une nouvelle venue qui au fil du temps a su s'imposer dans les différentes mangeoires et ceci malgré sa taille. Je vous présente la mésange noire ...


C'est ma chouchoute du moment car elle est du genre intrépide et pas du tout farouche.

Même si on peut la confondre avec la mésange charbonnière, elle s'en différencie néanmoins par une tache blanche sur sa nuque et par un bec plus long. Son bec, d'ailleurs, lui permet de transporter des graines encore plus volumineuses que lui et de les décortiquer avec dextérité. Ce qui est un exploit pour la plus petite de nos mésanges ! 

Autre incontournable du jardin, l'accenteur mouchet ...


Beaucoup moins tapageur que sa copine, avec son plumage un peu terne, il peut être facilement confondu avec un moineau. Cependant, l'accenteur mouchet est plus svelte et possède un bec plus fin, un peu comme celui de la fauvette. Et surtout, il a une façon toute particulière de se déplacer sur le sol, par petits bonds, tout en recherchant des restes de graines délaissées par les autres oiseaux. 

Comme vous pouvez le constater, les espèces ne manquent pas dans nos jardins. Et s'amuser à les reconnaître est un passe-temps à la portée de tous !

mardi 13 mars 2018

Cuisine pas bête pour ma planète !


Lorsqu'on se préoccupe de notre impact sur la planète, la cuisine est certainement le lieu où l'on se pose le plus de questions. Comment manger sainement en nuisant le moins possible à l'environnement et aux animaux ? De quels appareils électroménagers ai-je vraiment besoin ? Que faire de mes déchets ? Comment nettoyer sans polluer ? etc ... En bref, la cuisine peut vite devenir la pièce "casse-tête" des apprentis écolos mais aussi des écolos confirmés !

C'était sans compter sur Sarah Bienaimé qui livre dans "Cuisine pas bête pour ma planète !" paru chez Terre Vivante, toutes ses astuces pour faire de sa cuisine la pièce la plus éco-friendly de la maison. Choix alimentaires, modes de cuisson, gestion des déchets, astuces nettoyage, recettes végétariennes faciles ... Avec ce guide très bien fait, vous n'aurez plus aucune excuse pour ne pas limiter l'impact environnemental de votre assiette. Et en plus en vous amusant. Car l'auteur et sa famille ne sont pas du genre à se prendre la tête au quotidien !

Même si je ne suis pas encore prête pour fabriquer mes conserves moi-même et encore moins pour installer des toilettes sèches chez moi, j'ai néanmoins glané pas mal d'informations utiles dans ce livre. Facile à lire, bourré d'humour, et richement illustré, "Cuisine pas bête pour ma planète !" est le genre d'ouvrage que l'on garde sous la main afin de se faire régulièrement des piqures de rappel. Notamment, lorsque que les sirènes de la surconsommation et de la malbouffe se font de nouveau entendre. Et surtout pour ne pas oublier que l'on peut faire du bien à la planète tout en se faisant du bien. Car avec ce livre, on est bien loin de l'image d'Epinal de l'écolo tristounet qui picore des légumes fades seul dans son coin !

"Cuisine pas bête pour ma planète !" de Sarah Bienaimé (préface de Fabrice Nicolino)
chez Terre Vivante 











vendredi 9 mars 2018

Les lavandes et la neige

Après plusieurs jours de chutes de neige, le paysage environnant se trouva complètement transformé. Et ceci même si d'abondantes averses de pluie finirent par venir jouer les trouble-fête. Cependant, la neige du genre coriace, continua à distiller un peu de magie. Notamment dans les champs de lavandes dont elle s'amusa à redéfinir les contours ...


Ce qui offrit de somptueux panoramas ...


Où l'on pouvait découvrir les faits et gestes de la faune sauvage ...


Ici, c'est un lièvre qui avait dû rejoindre en hâte le cocon douillet de la forêt.

Plus loin, les cervidés étaient aussi de sortie ...


La nature, une fois de plus, aura su se montrer généreuse !






mardi 6 mars 2018

Les acrobates

... ou instantanés féériques avec la complicité de la neige !

Alors que les primevères fleurissent dans les ruelles de certains villages, la neige est revenue en force chez-nous. Et comme à chaque fois, c'est l'occasion d'assister à des scènes charmantes dans le jardin.

Les oiseaux, qui sont toujours aussi présents, s'adaptent courageusement aux intempéries. Et n'ont qu'un seul but : rejoindre les mangeoires au plus vite en zigzaguant entre les flocons. Ils adoptent parfois des poses assez cocasses et ô combien esthétiques pour ceux qui les observent. 

En témoigne cette mésange bleue sur sa branche perchée ...


qui attend avec impatience son tour pour chiper quelques graines ...


Suivie de près par une mésange charbonnière ...


Et bien entendu, par le rouge-gorge ...


Ce jour-là, l'atmosphère sombre et tourmentée créait une ambiance particulière. Ce qui contrastait subtilement avec les flocons d'un blanc pur et les couleurs éclatantes des oiseaux. 

vendredi 2 mars 2018

Premières fleurs

Alors que la neige était encore présente dans le jardin, à quelques kilomètres de là, les premières primevères pointaient déjà le bout de leur nez entre les pavés des ruelles ...


Accompagnées par de pimpantes violettes ...


Je suis toujours ravie de constater que ces fleurs reviennent toujours à la même époque au même endroit. Ce jour là, elles étaient plutôt motivée car la météo était loin d'être favorable à une poussée aussi soudaine. C'est là toute la force de la nature : jouer l'effet de surprise surtout lorsqu'on ne l'attend pas !


mardi 27 février 2018

Le rouge-gorge et la neige

La neige est revenue faire un tour dans le jardin, et comme à chaque fois, le rouge-gorge est le premier à sautiller avec panache dans la poudreuse ...


Je soupçonne cet oiseau d'adorer se faire admirer ...


Seul représentant de son espèce, car le rouge gorge n'aime pas partager son territoire, c'est aussi le plus mignon des oiseaux du jardin. Normal que parfois il en joue un peu ^^

vendredi 23 février 2018

Et si les animaux pouvaient nous parler ?

Aujourd'hui, je tiens à vous présenter un livre qui m'a particulièrement émue et surtout fait longuement réfléchir.

Ce livre c'est "Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes" d'Allain Bougrain-Dubourg paru aux éditions Les Echappés ...


Si un jour, vous vous êtes demandé ce que les animaux pouvaient penser de nous, les humains, alors cet ouvrage très bien écrit est fait pour vous !

En effet, donner la parole aux animaux afin qu'ils puissent se faire entendre : voilà une proposition singulière qui pourrait apporter un éclairage salutaire à la cause animale. Et on peut dire qu'Allain Bougrain-Dubourg, qui a consacré sa vie à la protection des animaux, est le mieux placé pour être leur porte-parole !

Petits ou gros, maritimes ou terrestres, domestiqués ou sauvages..., il narre toutes les souffrances que chacun d'entre eux éprouve pour satisfaire le bon plaisir des humains. Cochon, tortue, lapin, requin, ortolan..., tous racontent avec détails leur quotidien en nous faisant comprendre qu'ils n'aspirent qu'à une seule chose : de la considération. Et souhaitent avant tout que leur souffrance soit reconnue et enfin combattue. Car si des initiatives positives ont adouci la vie de certains animaux, le traitement qu'on leur inflige en général n'en reste pas moins inacceptable.

Dans des lettres poignantes, un cochon nous raconte, par exemple, son périple jusque dans notre assiette, une tortue Luth nous explique également les conséquences que peuvent avoir sur elle les sacs plastiques jetés dans la mer, ou bien un ortolan piégé par les braconniers ainsi qu'un requin nous montrent toute l'absurdité et la violence de certaines pratiques, sans compter sur les dernières pensées d'un taureau qui s'apprête à rentrer dans une arène à l'ambiance survoltée , ...

L'auteur réussit néanmoins le pari d'apporter dans chaque lettre une note d'espoir ainsi que des solutions accessibles à tous. Car nous avons le pouvoir de changer les choses en apprenant à reconsidérer et à respecter les êtres sentients que sont les animaux. Pour cela, il suffit de combattre certaines idées reçues dont le spécisme, et surtout de ne plus accepter d'être indifférent !

"Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes"
d'Allain Bougrain-Dubourg aux Editions Les Echappés








mardi 20 février 2018

DIY : mon jardin miniature

Pour ce deuxième jardin miniature ou "jardin de fées", je suis restée dans le thème de la forêt et plus particulièrement des sous-bois avec leur ambiance à la fois mystérieuse et verdoyante ...


Le point de départ de cette création fut l'achat d'un vase à la sérigraphie végétale lors des soldes chez MdM. L'idée du jardin miniature s'est alors immédiatement imposée à moi.

J'ai donc acheté des mini plantes qui symboliseraient les arbres et le couvre-sol de la forêt ...


Puis j'ai préparé mon vase en y mettant une bonne couche de terreau additionnée de billes d'argile.

J'ai ensuite introduit mes plantes et recouvert le sol de mousse collectée dans la forêt. Puis j'ai ajouté un morceau de bois ramassé sur un chemin pour donner une impression de hauteur.

Il ne me restait plus qu'à décorer la scène avec un personnage ! Pour cela, j'ai choisi un écureuil en résine ...


Je lui ai même offert des glands trouvés dans la nature pour lui constituer une réserve ...


Cette scène bucolique a pu ensuite rejoindre mon premier jardin miniature qui se porte toujours aussi bien ^^