vendredi 17 août 2018

Les tournesols

L'ambiance du jour, c'est ce champ de tournesols peu avant le crépuscule ...


Les derniers rayons du soleil subliment les couleurs et créent de subtils effets d'ombre et de lumière sur le massif du Luberon.

Les fleurs de tournesol sont très mellifères et attirent tout un tas d'insectes qui les butinent dans un harmonieux brouhaha ...


C'était la magie d'un soir parmi d'autres en Provence !

lundi 13 août 2018

Portraits d'insectes

Maintenant que le jardin est au summum de son épanouissement, j'en profite pour observer attentivement tout ce qu'il s'y passe. Et je peux dire que je ne suis jamais déçue ! Mon coin de verdure me permet d'assister à des scènes de la vie ordinaire des insectes, ce qui, pour moi, est à chaque fois extraordinaire.

Le peuple du jardin ne pouvait que mériter que je lui tire le portrait, c'est donc ce que j'ai commencé à faire !

On débute par un magnifique papillon posé sur une fleur de Valériane, la fleur favorite de pas mal d'insectes ...


Ce Damier Athalie, a la particularité de se reposer de longues minutes tout en gardant ses ailes déployées. Ce qui est très pratique pour pouvoir détailler ses multiples nuances. 

Cette mouche bleue semble être envoutée par le parfum d'une fleur de lavande ...


Au point de voler le travail des butineurs ! 

C'est le grand retour des punaises. Et parmi elles, la plus jolie de toutes, la punaise Arlequin ...


Mais aussi des sauterelles dont la taille peut être parfois effrayante ...


Comme vous pouvez le constater, le jardin est un lieu magique où il fait bon flâner. Tout en prenant le temps de bien observer chaque recoin car il y a toujours quelque chose à découvrir. 

mardi 7 août 2018

Vivre simplement pour vivre mieux

Peut-être profitez-vous de vos vacances pour faire le point, notamment sur certaines de vos habitudes.

Si vous avez choisi un séjour nature, vous aurez vite constaté les effets positifs qu'ont les plaisirs simples sur votre mental mais aussi sur votre physique. Quoi de mieux pour se détendre qu'un bon bain dans un océan chargé d'ions négatifs ou une promenade dans la forêt bercé par le chant des oiseaux et régénéré par les phytoncides, ces huiles essentielles émises par les arbres. Bien plus  bénéfique qu'une séance de shopping dans un centre commercial bondé ! Et en plus les plaisirs simples sont souvent gratuits !

Si vous souhaitez continuer l'aventure en rentrant chez vous et revoir sérieusement vos réflexes de consommateur, je vous conseille vivement le guide "Vivre simplement pour vivre mieux" de Philippe Lahille paru chez Dangles...


Ce guide de référence des décroissants vous invite au fil de pages à choisir volontairement un mode de vie simple. Bien entendu, il ne s'agit pas de se serrer la ceinture, bien trop anxiogène ! La simplicité volontaire répond à une autre démarche, orientée vers un nouvel art de vivre qui privilégie "l'être à l'avoir, l'être au paraître, la frugalité au gaspillage". En s'affranchissant des sirènes de la surconsommation, chacun peut accéder tout naturellement à plus de liberté, de bonheur, d'harmonie et une réelle conscience écologique au quotidien.

Le guide aborde des thème aussi variés que l'hyper-consommation, la publicité, l'entraide, l'argent, les médias, la culture, la santé, les vacances ... Vous y trouverez plus de 130 conseils pratiques qui pourront changer votre vie et lui donner plus de sens. Bien entendu, libre à vous de choisir ceux qui vous paraissent les plus adaptés à votre vie et à vos objectifs. Chaque changement doit être vécu comme un épanouissement et non une contrainte qui pourrait vite vous lasser. Vos choix deviendront ainsi des réflexes que vous adopterez facilement et vous permettront de vous libérer du "prêt-à- penser" et du "prêt-à-consommer" instaurés par notre société.

A lire et à méditer, confortablement installé sur votre transat ! 

"Vivre simplement pour vivre mieux" ( ou la simplicité volontaire en 130 conseils pratiques) 
de Philippe Lahille chez Dangles  

http://www.editions-dangles.fr

lundi 6 août 2018

Les Guêpiers d'Europe

Chaque année, à la même époque, une colonie de Guêpiers d'Europe s'installe dans une falaise de calcaire située à quelques kilomètres de chez nous. 

Pouvoir les observer, en toute discrétion, nous réserve à chaque fois des moments d'exception ...


Ce migrateur, aux allures d'oiseau exotique, affectionne particulièrement les hyménoptères qu'il chasse en vol. Il peut en consommer plus de 250 par jour !

Très grégaire, le Guêpier d'Europe niche en colonies qui atteignent parfois une centaine d'individus. 

Parmi eux, il y en a toujours un qui fait le guêt ...


Depuis quelques jours, à heures fixes, des groupes entiers survolent notre jardin en décrivant des arcs de cercle dans l'azur et en émettant des trilles roulées caractéristiques de leur espèce. En effet, il est facile de reconnaître les Guêpiers d'Europe même sans les voir : ils émettent un "prrut" répété audible de loin. 

L'heure du grand départ approche !

Ces migrateurs attachants partiront bientôt en direction de l'Afrique de l'Ouest où ils pourront continuer pendant plusieurs mois à profiter du soleil et des températures élevées.



vendredi 3 août 2018

Le fenouil de Provence

Alors que la lavande continue d'être récoltée, d'autres champs prennent le relais dans le paysage provençal. C'est le cas du fenouil sauvage ...


Longer un champ de fenouil est une expérience olfactive inoubliable. En effet, de leurs fleurs et de leurs tiges émane un puissant parfum d'anis ! 

Le fenouil sauvage est ce qu'on peut appeler une plante de taille car chaque plant mesure souvent plus d'un mètre. L'immersion peut être totale ...


Ses tiges épluchées produisent le meilleur des bonbons naturels !

Cette imposante ombellifère peut former des champs entiers, souvent cultivés. Il est aussi possible d'en trouver au bord des chemins ou dans les jardins sauvages où elle s'installe facilement.  
On en profitera donc pour récolter ses graines ou bien ses tiges que l'on mettra à sécher. Le fenouil peut être utilisé en cuisine mais aussi en phytothérapie pour soulager les problèmes digestifs. 

Attention néanmoins à ne pas le confondre avec la Grande Férule qui elle est toxique !