mardi 23 mai 2017

L'animal est-il l'avenir de l'homme ?


Nous nous posons de plus en plus de questions sur les animaux, et c'est tant mieux, car l'époque où ceux-ci étaient considérés comme des "biens meubles" est bel et bien révolue. Et surtout, ces êtres vivants doués de sensibilité que sont les animaux n'ont pas fini de nous surprendre et de nous faire réfléchir. Car les animaux sont beaucoup plus intelligents qu'on ne l'a jamais cru... Chaque jour, de nombreuses découvertes nous éclairent sur leurs multiples capacités, ce qui nous prouve que notre suprématie sur eux est pure fiction. Et mieux encore, les animaux seraient peut-être la planche de salut de l'humanité en nous donnant des leçons de survie et d'adaptation.

Le livre "L'animal est-il l'avenir de l'homme ?" de Yolaine de la Bigne nous propose de découvrir les différents aspects de l'intelligence animale à travers les témoignages d'experts en la matière. Et leurs réponses à la question du livre sont édifiantes : oui les animaux sentent, ressentent, comprennent, analysent... Et il serait temps de s'en rendre compte car nous continuons néanmoins à les asservir.

Grâce aux témoignages du livre vous découvrirez les pouvoirs incroyables du chant des baleines, l'extraordinaire don de télépathie des dauphins, la dynamique de groupe qui caractérise les bancs de poissons, ou bien les leçons de sagesse des bonobos, mais aussi comment les fourmis ont inventé l'agriculture, et plein d'autres anecdotes passionnantes...

Ce livre est de loin le meilleur que j'ai lu sur le sujet car il est accessible à tous et surtout il réussit le tour de force de n'être jamais ennuyeux. Certains passages m'ont littéralement captivée et plus que jamais je suis convaincue que nous avons tout à gagner de nous inspirer des animaux pour mieux gérer l'avenir de notre planète. 

"L'animal est-il l'avenir de l'homme" de Yolaine de la Bigne avec la participation de Claudine André, Gilles Boeuf, Pascal Picq, Norin Chai, Frédérique Pichard, Pierre Lavagne de Castellan et Tarik Chekchak paru chez Larousse



lundi 22 mai 2017

Dans les jardins de Val Joanis

Aujourd'hui je vous propose une parenthèse de beauté et de sérénité dans les jardin du château Val Joanis. Nous avons retrouvé avec plaisir cet endroit magique, situé dans le Vaucluse, à l'époque de la floraison des roses ...


Dans cet écrin qu'est ce jardin, la reine des fleurs était dignement représentée ...


La quiétude et l'abondance de couleurs caractérisaient toujours autant le lieu ...


Ce jour-là, les roses rivalisaient avec les majestueux iris pour encore plus de luxuriance ...


Les jardins du château Val Joanis ont la singularité de changer totalement d'ambiance au fil des saisons. Et ceci pour le plus grand bonheur des visiteurs. 

mardi 16 mai 2017

Concours "Journées des plantes d'Albertas"


Les "Journées des plantes d'Albertas" se dérouleront du 26 au 28 Mai à Bouc-Bel-Air près d'Aix en Provence. C'est le rendez-vous incontournable du Sud de la France pour tous les amateurs de plantes et de l'univers du jardin en général. Cette manifestation a l'avantage d'accueillir les visiteurs dans le cadre des jardins d'Albertas, un magnifique parc à la française classé monument historique. L'ambiance est bucolique à souhait !

Je vous propose aujourd'hui de gagner des invitations pour cette manifestation et des goodies très sympas : chapeau de paille, bracelet solidaire, tote-bag ...


Pour cela, il suffit simplement de répondre par mail à la question suivante :

"Quelle fleur symbolise cette édition des "Journées des plantes d'Albertas" ?"

C'est simple, la réponse est sur l'affiche ! 

J'effectuerai un tirage au sort parmi les bonnes réponses reçues d'ici la fin de la semaine. Bonne chance à toutes et à tous ^^

http://www.jardinsalbertas.com/

lundi 15 mai 2017

Le Flambé et la Valériane

L'instant nature du jour, c'est ce papillon Flambé qui déguste le nectar d'une Valériane à l'odeur envoutante ...


Ce papillon au vol élégant est facilement reconnaissable avec ses motifs sur ses ailes et sa taille plutôt imposante ...


Le Flambé affectionne tout particulièrement les jardins sauvages et foisonnants où il peut butiner en toute quiétude. 

vendredi 12 mai 2017

Les Botanilles


Si vous souhaitez vous initier à la récup' au jardin, venez nous retrouver ce week-end aux Botanilles d'Ansouis dans le Vaucluse.

Nous animerons des ateliers où nous détournerons des bouteilles, briques, cagettes du marché, boites de conserves pour en faire des mangeoires pour les oiseaux des jardins. 

Les Botanilles c'est aussi plein d'exposants qui proposeront des plantes bio, potagères, aromatiques, ornementales mais aussi de la déco et des produits régionaux. Vous pourrez également assister à des conférences sur les oiseaux, les plantes sauvages ou bien partir en balade à la découverte des comestibles de la nature.

Un rendez-vous bucolique à ne pas manquer si vous êtes dans le coin...


Le temps des coquelicots

Au détour d'un chemin, l'image d'Epinal de la Provence ...


Les flamboyants coquelicots sont de retour dans les champs ...


Des centaines de taches rouge vif offrent un merveilleux spectacle à qui prend le temps de les admirer. Même s'ils se font de plus en plus rares, les champs de coquelicots sauvages sont une étape incontournable lorsqu'on veut découvrir la région en cette saison. 

mardi 9 mai 2017

Du bon usage des épluchures


Saviez-vous que la peau de kiwi peut être utilisée pour fabriquer un gommage pour la peau ou que les pelures d'oignon peuvent donner de jolis reflets cuivrés à vos cheveux ? Que vous pouvez aussi teindre votre linge de maison en vert avec des feuilles d'artichauts ? Ou bien éliminer les mauvaises herbes du jardin avec l'eau de cuisson des pommes de terre ?

Alors que nous avons plutôt l'habitude d'éliminer la partie la plus nutritive de ce que nous mangeons, il fut une époque où on ne perdait rien. On réutilisait, transformait, réparait jusqu'à l'ultime usure. Par exemple, les épluchures ne sont pas des déchets inutiles mais une véritable ressource quand on sait les utiliser. Dans le cahier "Rien ne se perd ! du bon usage des épluchures" paru chez Larousse vous apprendrez comment accommoder vos déchets à la maison et au jardin. Peaux, écorces, pépins, tiges, fanes, noyaux, trognons... tout est bon et encore plus quand c'est bio !

Ce cahier très bien fait aborde le sujet thème par thème (maison, jardin, beauté, santé) où tous les types d'utilisation sont évoqués avec forces recettes ancestrales judicieusement réhabilitées.

Ne jetez plus vos épluchures car elles sont vos meilleures alliées !

"Rien ne se perd ! du bon usage des épluchures" de Martina Krcmar chez Larousse

http://www.larousse.fr/


vendredi 5 mai 2017

Les orchidées sauvages

Après les narcisses, je vous invite à découvrir les orchidées sauvages qui fleurissent en ce moment dans les champs ...


Ce jour-là, l'espèce Orchis Bouffon dite aussi Fleur du coucou était la plus représentée ...


A certains endroits, les orchidées se mélangeaient allègrement aux blanches narcisses qui n'avaient pas encore dit leur dernier mot ...


Même si leur couleur dominante est le violet, on en rencontre aussi des bicolores ...


Cette sauvageonne affectionne les prairies naturelles qu'elle peut coloniser par centaines quand le milieu lui est favorable. Même si elle aurait tendance à se faire de plus en plus rare à cause de l'usage intensif des engrais et pesticides, on peut en trouver un peu partout dans le pays et ceci pour le plus grand bonheur des bourdons qui adorent les visiter. 

mardi 2 mai 2017

DIY : mon nichoir customisé

A cette époque, les oiseaux font leurs nids un peu partout, ce qui permet d'assister à des scènes vraiment charmantes.

Pour rester dans cette ambiance champêtre, j'ai customisé pour la marque de loisirs créatifs Décopatch, un nichoir en papier mâché.

J'ai choisi pour thème "la cabane dans les bois s'invite au jardin des merveilles"...


Pour décorer ce nichoir, j'ai bien entendu utilisé les papiers décoratifs de la marque qui ont l'avantage d'être fins et faciles à travailler. J'ai donc encollé les surfaces du nichoir avec des motifs très nature mêlant le bois et les feuillages. Puis j'ai ajouté de la mousse de la forêt à certains endroits et des figurines colorées réalisées en pâte Fimo Air ...


J'ai ensuite continué à créer des ambiances différentes dont un jardin imaginaire sur le socle ...


Pour cela j'ai encore utilisé de la mousse de la forêt et des motifs "fleurs" en pâte Fimo Air.

Ce nichoir pourra facilement s'intégrer partout, à l'intérieur comme à l'extérieur, et ainsi apporter une touche de couleur et de fantaisie à toute les décorations improvisées.